www.lyonperspectives.com

http://www.infotrafic.grandlyon.com



NOTRE SELECTION
CINEMA







sélection:
maurice.fusier@orange.fr

Monsieur DVD - 10/09/2019

BROOKLYN NINE-NINE - SAISON 6

DIEU EXISTE, SON NOM EST PETRUNYA

06/09/2019

90 ‘ S

06/09/2019

L’ILLUSION VERTE

06/09/2019

MA VIE AVEC JOHN F. DONOVAN

03/09/2019

SUITS – Saison 8

03/09/2019

JACK RYAN DE TOM CLANCY - Saison 1

03/09/2019

JUST A GIGOLO

28/08/2019

Inscription à la newsletter


Culture

Que signifient les ornements rouges des femelles macaques ?



Deux des femelles Macaca fuscata suivies dans le cadre de cette étude.  © Lucie Rigaill
Deux des femelles Macaca fuscata suivies dans le cadre de cette étude. © Lucie Rigaill
De nombreuses cultures humaines associent la couleur rouge à la sexualité et à la fertilité. Chez les primates non humains aussi, une coloration rouge de la peau est supposée jouer un rôle dans l’attractivité sexuelle.

Ainsi, chez certaines espèces, les femelles sont plus attirées par les mâles les plus colorés. Mais le lien entre coloration et attractivité des femelles a été moins étudié. Des chercheurs du CNRS1 , de l’université de Kyoto et de l’université de New York se sont penchés sur le cas des macaques japonais : pendant la saison de reproduction, de novembre à février, mâles et femelles présentent une coloration particulièrement rouge de la face et de l’arrière-train. Contrairement à ce qui était supposé depuis de nombreuses années, leur étude montre que les variations de couleur de ces parties du corps n’indiquent pas le moment précis de l’ovulation chez les femelles. Par contre, les femelles dominantes (de haut rang social), qui ont en général un meilleur taux de reproduction, ont l’arrière-train plus foncé.  Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques ont étudié pendant trois mois 12 femelles du centre de primatologie de l’université de Kyoto.

À partir de photos prises tous les deux jours, ils ont modélisé la perception visuelle des macaques afin de déterminer quelles variations de couleur étaient discernables par ces derniers. Cette étude vient d’être publiée dans la revue Behavioral Ecology and Sociobiology.   


Nouveau commentaire :

Actualité | Culture | Economie/Emploi | Gastronomie | Santé | Coin lecture | Cinéma | Monsieur DVD | Nouveautés BD | FLASH INFO | Vos droits | GALERIE EMOTIONS



Coin lecture

LE SUSPENDU DE CONAKRY

Bienvenue au Paradis

Sciences. Bâtir de nouveaux mondes

UN PUR

ON NE MEURT PAS D'AMOUR

Itinéraire vers un changement de vie

LA FABRIQUE DES SALAUDS

ON NE MEURT PAS D'AMOUR

Le ciel par-dessus le toit

LOIN sélectionné pour le Prix du roman FNAC 2019