www.lyonperspectives.com

http://www.infotrafic.grandlyon.com



NOTRE SELECTION
CINEMA

Pudeur, sensibilité, un sublime portrait de femme !





Des bouilles impayables humains ou non....

auteur : M.F

Monsieur DVD - 12/02/2018

CONFIDENT ROYAL

CAPITAINE SUPERSLIP...l'histoire d'un super-héros !

01/02/2018

LOLA PATER...un passé particulier !

01/02/2018

ARTE propose 9 films de Costa-Gravas en versions restaurées...

27/01/2018

FELLINI ROMA...Rome durant la première moitié du XXe siècle !

22/01/2018

Inscription à la newsletter


SCIENCE & VIE
21 TESTS DE SCIENCE POUR
MIEUX SE CONNAITRE SOI-MEME
M.F.
Santé

PROTECTION DE L’ENFANCE

DÉPARTEMENT ET GENDARMERIE ENSEMBLE
CONTRE LES VIOLENCES INTRAFAMILILAES



.
Le Département du Rhône s’implique dans la lutte contre les violences faites aux femmes, déclarée grande cause nationale en 2010. Ce mode relationnel au sein des familles n’est en effet pas sans incidence sur les enfants, dont la protection relève des compétences du Département.
En 2009, face aux risques de banalisation de ce mode relationnel au sein des familles, une évaluation conduite par les professionnels de la PMI ou sociaux dans les Maisons du Rhône montraient des résultats peu rassurants ; confortés par le séminaire organisé par le Département en octobre dernier.
Ensemble, éducation nationale, police nationale, gendarmerie, hôpitaux ou partenaires associatifs ont alors fait des propositions d’actions : développement de l’information aux victimes et aux professionnels, mise en place de groupes de paroles, d’une instance de réflexion interinstitutionnelles, de formations
spécifiques, avec à la clé des protocoles de partenariat.
Ainsi, les élus ont adopté le protocole entre le Département et la Gendarmerie, qui dans le cadre de ses missions de police et d’assistance aux personnes, est confronté à ces mêmes situations de violences, et a créé une Brigade de protection de la famille.
Département et Gendarmerie travailleront par le biais d’un outil de liaison et de suivi. La Gendarmerie, en accord avec la victime signalera les situations particulières aux services sociaux de la Maison du Rhône concernée, ce qui aura pour avantage de réduire le délai de traitement, dans le respect du droit de la victime des faits, l’éthique et les règles déontologiques des professionnels concernés. La victime pourra alors être accompagnée rapidement après sa plainte par les services sociaux départementaux.
En présence d'enfants, la connaissance immédiate de ces faits par les services médico-sociaux est essentielle : la réponse adaptée pour leur prise en charge dépend de leur âge, de leur sexe, de la nature des violences, du degré d’exposition à ces violences.

www.rhone.fr

Actualité | Culture | Economie/Emploi | Gastronomie | Santé | Coin lecture | Cinéma | Monsieur DVD | Nouveautés BD | FLASH INFO | Vos droits | GALERIE EMOTIONS



Coin lecture

Le bonheur, là est la question !

Elle a vingt ans, et son premier roman vient d’être accepté par un éditeur.

Lyon 68 - Deux décennies contestataires

Impérissable, passionnant et singulier, il n'y a pas mieux qu'un roman pour dire je t'aime...

100 photos de Bettina Rheims pour la liberté de la presse

Prix Médicis 2017 : Un roman démentiel,....

A PARAÎTRE : SAINTE ZELIE DE LA PALUD

Je voulais leur dire mon amour