www.lyonperspectives.com

http://www.infotrafic.grandlyon.com



NOTRE SELECTION
CINEMA

Un film pour ne plus avoir honte d'avoir mal !

Un hymne à la vie, à l'amour !





sélection Maurice FUSIER

Monsieur DVD - 09/06/2019

16 LEVERS DE SOLEIL … PAR JOUR !

LOLA ET SES FRERES

04/06/2019

CE QUE VEULENT LES HOMMES

04/06/2019

OUTLANDER saison 4

29/05/2019

GLASS

25/05/2019

ON A 20 ANS POUR CHANGER LE MONDE

23/05/2019

LES TOMBEAUX SANS NOMS

23/05/2019

MON CHER ENFANT de Mohamed Ben Attia

23/05/2019

Inscription à la newsletter


Monsieur DVD

MON CHER ENFANT de Mohamed Ben Attia

avec Mohamed Dhrif, Mouna Mejri, Zakaria Ben Ayed,
Imen Cherif, Taylan Mintas, Tarik Copty



Producteurs: Lina Chaabane, Dora Bouchoucha, Luc et Jean-Pierre Dardenne, Nadim Cheikhrouha

Un film coproduit par les frères Dardenne

SYNOPSYS
Riadh s’apprête à prendre sa retraite de cariste au port de Tunis. Avec Nazli, ils forment un couple uni autour de Sami, leur fils unique qui s’apprête à passer le bac. Les migraines répétées de Sami inquiètent ses parents. Au moment où Riadh pense que son fils va mieux, celui-ci disparaît.
Le point de départ de Mon cher enfant trouve son origine avant le tournage de Hedi, un vent de liberté, le premier film de Mohamed Ben Attia. A ce moment, les témoignages de parents partis à la recherche de leurs enfants qui avaient rejoint Daech commençaient à se généraliser à la radio, à la télévision et dans les journaux.

Mohamed Ben Attia : "Un jour, j’étais en voiture et j’ai entendu, sur notre radio nationale en français, un père raconter son histoire. Je ne sais pas comment l’expliquer, il m’a beaucoup marqué. Il n’arrêtait pas de dire « mon fils ». Il était extrêmement précis et factuel. Il racontait l’aéroport, l’avion, la Turquie, la frontière, la Syrie, etc. Ce qui m’a le plus ému, c’est qu’il racontait son périple de façon démunie de tout pathos. Il était tout le temps dans l’action. Il donnait des détails, des faits, des dates... J’ai eu envie de m’inspirer de son histoire. J’ai compris très vite que ce qui m’intéressait n’était pas les raisons qui avaient poussé le fils au départ, mais plutôt le point de vue de ceux qui étaient restés, de ses parents qui n’avaient pas vu la chose venir, et d’associer leurs réactions à notre vécu, à notre quotidien. La misère dans laquelle on vivait, pas seulement la misère économique, mais aussi la misère affective, sexuelle et spirituelle. Si bien que petit à petit, en cinq ou six mois, j’ai fini par raconter tout le reste. C’est-à-dire le travail, le couple, l’affectivité, la recherche du bonheur, si on peut parler de bonheur..."

MON CHER ENFANT  de Mohamed Ben Attia a recu quatre nominations à la Quinzaine des Réalisateurs 2018
 
Maurice FUSIER
 


Dans la même rubrique :

LOLA ET SES FRERES - 04/06/2019

OUTLANDER saison 4 - 29/05/2019

GLASS - 25/05/2019

ASAKO I & II - 23/05/2019

1 2 3 4 5 » ... 13

Actualité | Culture | Economie/Emploi | Gastronomie | Santé | Coin lecture | Cinéma | Monsieur DVD | Nouveautés BD | FLASH INFO | Vos droits | GALERIE EMOTIONS



Coin lecture

" Un régal de lecture" Les Deux Vies de Sofia

Toute la lumière sur l’une des stars les plus controversées d’Hollywood !

La Menteuse et la ville

J' ENTENDS DES VOIX

UNE FEMME AU FRONT

T'es bonne bébé, pour s'aimer tel que l'on est !

LE SCHMOCK

Avant le bouleversement du monde

« On rit, on pleure, on s’émerveille, on vit. Un vrai bonbon. »

GHOST IN LOVE










Présentation: Maurice FUSIER