www.lyonperspectives.com
http://www.infotrafic.grandlyon.com



NOTRE SELECTION
CINEMA

Tom Cruise fidèle à lui-même......attachez vos ceintures !

Une interprétation magistrale !





sélection Maurice FUSIER

Monsieur DVD - 12/08/2018

MARIE - MADELEINE

DANS LA BRUME

12/08/2018

​PIERRE LAPIN

12/08/2018

BARBIE ET LA MAGIE DES DAUPHINS

05/08/2018

LES MOJICONS volume 2

05/08/2018

SPIRIT 1 et 2 13 épisodes

05/08/2018

GANGSTA

28/07/2018

Les routes de l'esclavage

20/07/2018

Inscription à la newsletter



Actualité

Le thé vert pour conserver ses facultés cognitives



Plus on boit de thé vert, moins on courrait le risque de voir ses facultés intellectuelles décroître avec l'âge. C'est la conclusion d'une étude épidémiologique, dont les résultats viennent de faire l'objet d'une publication dans l'American Journal of Clinical Nutrition1.

Les chercheurs de l'École de médecine de l'Université Tohoku, au Japon, ont mesuré la consommation de thé vert chez un peu plus de 1 000 personnes âgées de 70 ans et plus. Puis, ils ont soumis les sujets à un test visant à évaluer leurs facultés cognitives.
 
Les résultats indiquent que les personnes qui buvaient deux tasses de thé vert par jour ou davantage couraient deux fois moins de risque de souffrir de déficience cognitive que celles qui n'en buvaient que trois ou moins par semaine. Soulignons que dans ce cas-ci, une tasse de thé vert correspond à environ 100 ml.

Les chercheurs attribuent ces bienfaits à certains polyphénols du thé, notamment aux catéchines spécifiques de ses feuilles. Le thé vert renferme environ 67,5 mg de ces catéchines par 100 ml, tandis que le thé noir en contient environ 15,5 mg. Les résultats d'essais in vitro ou menés sur des animaux indiquent que ces substances ont un effet neuroprotecteur qui pourrait expliquer les meilleurs résultats des grands buveurs de thé vert au test d'évaluation des facultés cognitives.
 

Selon les données recueillies par les chercheurs japonais, la consommation de thé noir, de thé oolong ou de café n'avait aucun impact sur les facultés cognitives des sujets.

(source Passport santé)


Actualité | Culture | Economie/Emploi | Gastronomie | Santé | Coin lecture | Cinéma | Monsieur DVD | Nouveautés BD | FLASH INFO | Vos droits | GALERIE EMOTIONS



Coin lecture

Le soldat inconnu vivant, 1918 - 1942

L'Abattoir de verre

LA SYMPHONIE DU HASARD - LIVRE 3

Rien de ce qui est humain n'est honteux

Comme un seul homme, le combat fut âpre !

Les hommes sont-ils obsolètes ?

ALAN VEGA Conversation avec un indien

MATERNITE

Dos au mur

J'ai perdu Albert