www.lyonperspectives.com

http://www.infotrafic.grandlyon.com



NOTRE SELECTION
CINEMA

Une ode à l'amitié touchante !






sélection:
maurice.fusier@orange.fr

Monsieur DVD - 05/12/2019

CRAWL

COMME DES BETES 2

05/12/2019

APOLLO 11 : Un documentaire inédit, du jamais vu !

25/11/2019

YESTERDAY

11/11/2019

MADE IN CHINA

11/11/2019

INSIDE MAN : MOST WANTED

01/11/2019

CHILD’S PLAY LA POUPEE DU MAL

22/10/2019

ROXANE

15/10/2019

Inscription à la newsletter


Culture

L’amie ? La mie ? Comment notre cerveau différencie les homophones



En français, il est courant que deux séquences langagières se prononcent de la même manière sans avoir le même sens, comme « l’amie » et « la mie ». Ces homophones sont compris sans ambiguïté dans un flux continu de parole, grâce au contexte (« l’amie de Pierre » ou « la mie de pain » par exemple), et de manière un peu moins évidente lorsqu’ils sont isolés1 .

De précédentes analyses acoustiques avaient montré de légères différences, notamment dans la durée et l’intonation de la première syllabe (« l’a » ou « la »). Mais ces indices n’ont pas de signification particulière en français, contrairement à d’autres langues comme l’anglais qui distingue les voyelles courtes et longues2 . Sont-ils quand même utilisés par le cerveau ? La réponse est oui, d’après des psycholinguistes du laboratoire Bases, corpus, langage (CNRS/Université Côte d’Azur) et du Laboratoire de psychologie et de neurocognition (CNRS/Université Grenoble Alpes/Université Savoie Mont-Blanc) qui ont étudié 37 volontaires par électroencéphalogramme.

Les scientifiques ont montré que, même sans contexte et même sans y faire attention3 , notre cerveau répond différemment à « l’ami » et à « la mie ». À travers une deuxième expérience, ils et elles ont confirmé que c’est bien la première syllabe qui permet cette distinction. Les locuteurs du français ne sont donc pas si « sourds » aux intonations que l’on croit. Les scientifiques se demandent à présent si une phrase reconstituée avec le mauvais homophone est susceptible de gêner la compréhension.


Actualité | Culture | Economie/Emploi | Gastronomie | Santé | Coin lecture | Cinéma | Monsieur DVD | Nouveautés BD | FLASH INFO | Vos droits | GALERIE EMOTIONS



Coin lecture

PRIX RENAUDOT 2019

Alain Delon film par film

LE JOUR OÙ JE ME SUIS AIMÉ POUR DE VRAI

Touchant, violent, fabuleux !

GEORGE SAND - Romans I, II

Prix Interallié - Prix Goncourt des Lycéens 2019

Le chemin de la Garenne

LES AFFAMÉS ET LES RASSASIÉS

Une déflagration d'amour

Que faire face à l'Alzeimer











LYON PEOPLE septembre 2019
BATHLOGUE OL