www.lyonperspectives.com
http://www.infotrafic.grandlyon.com



NOTRE SELECTION
CINEMA

Tom Cruise fidèle à lui-même......attachez vos ceintures !

Une interprétation magistrale !





sélection Maurice FUSIER

Monsieur DVD - 12/08/2018

MARIE - MADELEINE

DANS LA BRUME

12/08/2018

​PIERRE LAPIN

12/08/2018

BARBIE ET LA MAGIE DES DAUPHINS

05/08/2018

LES MOJICONS volume 2

05/08/2018

SPIRIT 1 et 2 13 épisodes

05/08/2018

GANGSTA

28/07/2018

Les routes de l'esclavage

20/07/2018

Inscription à la newsletter



Coin lecture

J'ai perdu Albert

Didier Van Cauwelaert
Roman
Editions Albin Michel



Le livre
Pourquoi, après vingt-cinq ans de cohabitation, l'esprit qui hante Chloé l'a-t-il soudain quittée pour sauter dans la tête d'un garçon de café, Zac, apiculteur à la dérive qui ne croit en rien ? La situation est totalement invivable, pour elle comme pour lui, d'autant que cet esprit qui s'est mis à le bombarder d'informations capitales et pressantes n'est autre... qu'Albert Einstein.

« Sans l'énergie amoureuse, l'homme ne peut rien comprendre à l'immortalité », disait Einstein de son vivant. Est-ce cette énergie qu'il va employer pour continuer à titre posthume son dernier combat, le sauvetage des abeilles ?

Dans cette comédie romantique haletante où la spiritualité s'attaque aux enjeux planétaires, Didier van Cauwelaertinvente avec bonheur une nouvelle forme de triangle amoureux.


L'auteur
Didier van Cauwelaert cumule prix littéraires et succès public depuis ses débuts. Prix Goncourt pour Un aller simple en 1994, il a publié récemment Jules et Le retour de Jules, exceptionnels succès de librairie. En tant que metteur en scène, il vient de réaliser pour le cinéma J'ai perdu Albert (sortie prévue automne 2018).

224 Pages - 19€ TTC

Actualité | Culture | Economie/Emploi | Gastronomie | Santé | Coin lecture | Cinéma | Monsieur DVD | Nouveautés BD | FLASH INFO | Vos droits | GALERIE EMOTIONS



Coin lecture

Le soldat inconnu vivant, 1918 - 1942

L'Abattoir de verre

LA SYMPHONIE DU HASARD - LIVRE 3

Rien de ce qui est humain n'est honteux

Comme un seul homme, le combat fut âpre !

Les hommes sont-ils obsolètes ?

ALAN VEGA Conversation avec un indien

MATERNITE

Dos au mur

J'ai perdu Albert