www.lyonperspectives.com

http://www.infotrafic.grandlyon.com



NOTRE SELECTION
CINEMA

Une ode à l'amitié touchante !






sélection:
maurice.fusier@orange.fr

Monsieur DVD - 05/12/2019

CRAWL

COMME DES BETES 2

05/12/2019

APOLLO 11 : Un documentaire inédit, du jamais vu !

25/11/2019

YESTERDAY

11/11/2019

MADE IN CHINA

11/11/2019

INSIDE MAN : MOST WANTED

01/11/2019

CHILD’S PLAY LA POUPEE DU MAL

22/10/2019

ROXANE

15/10/2019

Inscription à la newsletter


Culture

Corneille n’a pas écrit les pièces de Molière



Deux chercheurs du CNRS et de l’Ecole nationale des chartes viennent de démontrer que Corneille n’a écrit aucune des pièces de Molière, comme des écrivains et des scientifiques l’avançaient depuis un siècle. Molière serait probablement l’unique auteur de son oeuvre très conséquente, comme l’a prouvé leur étude stylistique comparée à paraitre dans Science Advances le 27 novembre 2019.

Pierre Corneille, le « nègre » de Molière ? C’est Pierre Louÿs qui lança l’idée voilà cent ans, dans un article du Temps, pour la pièce « Amphitryon ». Un soupçon qui s’est étendu peu à peu à l’ensemble de l’oeuvre de Molière : comment un comédien, présumé sans grande éducation littéraire, à la fois valet de chambre du roi et directeur de troupe de théâtre, aurait-il pu écrire tant de chefs-d’oeuvre ? Molière n’aurait en fait été que l’acteur principal des comédies qu’on lui attribue. Leur véritable auteur, Corneille, serait resté dans l’ombre pour ne pas ternir sa réputation ni s’exposer aux controverses. Une théorie corroborée au début des années 2000 par des travaux en linguistique soutenant que le vocabulaire des pièces de Corneille et Molière était trop semblable pour qu’elles aient été écrites par deux auteurs différents.

Deux scientifiques du Lied (CNRS/Université de Paris) et de l’École nationale des chartes (Université Paris Sciences et Lettres) viennent de trancher le débat en utilisant des techniques dites d’“attribution d’autorité”, qui reposent sur l’analyse statistique des habitudes d’écriture et des tics de langage nichés dans un texte pour en déduire son auteur. Chaque individu écrit un texte avec une fréquence particulière des mots, des expressions, ou des structures grammaticales. Même en essayant de copier le style d’un autre, certaines caractéristiques demeurent malgré tout : par exemple, le nombre de “mots-outils” (“et”, “de”, “or”, “mais”...) demeure assez stable, probablement parce que leur usage est inconscient.

Ces techniques présentent une fiabilité remarquable : les philologues les utilisent pour identifier l’auteur d’un texte médiéval, les services de renseignement pour l’auteur d’une lettre anonyme. Les deux chercheurs y ont eu recours à leur tour pendant trois ans pour comparer le vocabulaire, la grammaire, les rimes et les mots-outils de trente-sept comédies en vers de Molière et de Pierre Corneille mais aussi de Scarron, Rotrou et Thomas Corneille : une étude d’une ampleur sans précédent. Quel que soit le critère étudié, il est apparu que les pièces de Molière possèdent des caractéristiques communes évidentes, qui n’ont rien à voir avec celles des autres auteurs de l’époque. Ce sont même des oeuvres de Pierre Corneille qu’elles divergent le plus, celles de Scarron ou Thomas Corneille étant même plus proches. Il est donc très probable que les oeuvres de Molière n’aient jamais été écrites par Corneille, ni par un autre dramaturge de son temps… mais tout simplement par lui-même.


Actualité | Culture | Economie/Emploi | Gastronomie | Santé | Coin lecture | Cinéma | Monsieur DVD | Nouveautés BD | FLASH INFO | Vos droits | GALERIE EMOTIONS



Coin lecture

PRIX RENAUDOT 2019

Alain Delon film par film

LE JOUR OÙ JE ME SUIS AIMÉ POUR DE VRAI

Touchant, violent, fabuleux !

GEORGE SAND - Romans I, II

Prix Interallié - Prix Goncourt des Lycéens 2019

Le chemin de la Garenne

LES AFFAMÉS ET LES RASSASIÉS

Une déflagration d'amour

Que faire face à l'Alzeimer











LYON PEOPLE septembre 2019
BATHLOGUE OL