www.lyonperspectives.com
Gastronomie

CONCOURS INTERNATIONAL DU GAMAY



CONCOURS INTERNATIONAL DU GAMAY
Les meilleurs Gamays du Monde réunis
C’est au Sofitel de Lyon Bellecour que s’est déroulé lundi 30 janvier la remise des prix de la deuxième édition du Concours International du Gamay. Le jury composé de 140 dégustateurs professionnels s’était réuni le 14 janvier dernier à Lyon pour juger près de 600 cuvées issues du cépage Gamay. Ce concours s’adressait à l’ensemble des producteurs du monde dont les vins sont élaborés à partir de Gamay (85% minimum).

Dominique Capart, président d’Inter Beaujolais a rappelé le beau palmarès de cette deuxième édition :
169 lauréats parmi lesquels 36 Grand Or, 65 Or et 68 Argent.


Dominique Capart a une nouvelle fois souligné le formidable potentiel du cépage Gamay qui sait produire des cuvées d’excellence et ce à travers le monde. La grande médaille d’or décernée à la Croatie, ou la médaille d’or italienne en sont une très belle illustration.
Il a ensuite remis les prix aux 36 lauréats de médailles Grand Or, il était pour cela accompagné de Gilbert Perrier, président du CIVS (Comité des Vins de Savoie) car, pour rappel, la Savoie était présidente d’honneur de cette édition 2012.

24 médailles attribuées aux Gamays étrangers
Cépage emblématique du Beaujolais, le Gamay est aujourd’hui cultivé dans 32 pays. 24 médailles ont été attribuées aux vins
étrangers : 4 Grand Or, 11 Or et 9 Argent. Ce sont les vins suisses qui ont fait l’unanimité auprès des dégustateurs puisque 22 de ces médailles leur sont décernées (3 Grand Or, 10 Or et 9 Argent).

145 médailles attribuées aux Gamays de France
Les vins français, quant à eux, à travers les cuvées des producteurs des régions du Beaujolais, du Val de Loire, de la Vallée du Rhône ou encore du Sud Ouest se sont vu attribuer 145 médailles parmi lesquelles 32 Grand Or, 54 Or et 59 Argent.
Les appellations du Beaujolais ont été largement plébiscitées avec 107 médailles dont 24 Grand Or.
.
En savoir plus sur le Gamay
Le Gamay couvre aujourd’hui environ 37 000 ha dans le monde. Même si sa terre de prédilection reste les côteaux granitiques du Beaujolais (18 000 ha cultivés), on le rencontre dans de nombreux vignobles en France (Sud-Ouest, Val de Loire, Rhône-Alpes…) mais aussi dans d’autres pays (Suisse, Italie, Europe centrale, Chine, Afrique du Nord, Amérique du Sud, nouvelle Zélande…) Il existe plusieurs types de Gamay.
Le plus connu étant le Gamay noir à jus blanc ainsi que ses nombreux clones. Mais on trouve également le Gamay Fréaux, le Gamay de Chaudenay et le Gamay de Bouze qui ont, non seulement une peau noire, mais aussi un jus plus ou moins coloré. Le « Gamay noir » est issu de la famille des ampélidées (plante lianes). Il appartient à l’espèce « vitis vinifera » qui regroupe tous les plants de vigne capable de produire du vin. Il est né de l’hybridation naturelle du Gouais Blanc et du Pinot Noir.

En lien le palmarès complet des médailles attribuées ou sur http://www.concoursgamay.com/resultats.php

Communiqué


Actualité | Culture | Economie/Emploi | Gastronomie | Santé | Coin lecture | Cinéma | Expositions | Monsieur DVD | Nouveautés BD | FLASH INFO | Vos droits | Consommation | GALERIE EMOTIONS



Coin lecture

Prix Pulitzer 2017

ENTERREZ-MOI DEBOUT !

Romy Schneider, film par film

Ils ont tué mon père. Je les aurai.

Je voulais juste que ça s'arrête

Prix du quai des orfèvres 2018

Mes voisins

Tout homme est une nuit