www.lyonperspectives.com

http://www.infotrafic.grandlyon.com



NOTRE SELECTION
CINEMA

On rit beaucoup devant ce petit bijou de comédie citoyenne !

Une histoire bouleversante ou règne LUCHINI avec tout son talent





sélection Maurice FUSIER

Monsieur DVD - 11/12/2018

KILLING EVE Saison 1

BERLIN STATION saison 1

11/12/2018

FEAR THE WALKING DEAD saison 4

02/12/2018

ROLLERBALL

02/12/2018

BRUNO SALOMONE – “Euphorique”

02/12/2018

STAR TREK

02/12/2018

HÔTEL TRANSYLVANIE 3 Des vacances monstrueuses

29/11/2018

MAMMA MIA !

27/11/2018

Inscription à la newsletter


Le meilleur ouvrage consacré à la musique de Johnny mis à jour avec les derniers albums.
Coin lecture

CELUI QUI DISAIT NON ...

Adeline Baldacchino

Editions Fayard



Celui qui disait non s’appelle August Landmesser. Le 13 juin 1936, le jeune ouvrier qui fut pourtant brièvement
membre du parti nazi refuse de lever le bras pour faire le salut hitlérien sur le quai de Hambourg où le
chancelier vient baptiser un navire-école. Ce qu’il ne sait pas alors, c’est qu’il est pris en photo : cette image
ne resurgira qu’en 1991 et sera reconnue par ses deux filles survivantes.

Ce livre se présente comme un roman vrai, librement inspiré de faits réels. Il reconstitue le parcours d’un
homme ordinaire que rien ne vouait à devenir une icône de l’insoumission. Il raconte surtout l’histoire
d’amour avec Irma Eckler qui transforma son destin. Frappé de plein fouet par les lois de Nuremberg qui
interdisent en 1935 les mariages mixtes, le couple ne pourra ni s’unir ni s’aimer. Arrêté en 1937 pour
« souillure raciale », envoyé en 1938 dans les camps de travail de l’Emsland, finalement enrôlé pour servir
de chair à canon sur le front de l’Est en 1944, August connaîtra à peine ses filles.

De son côté, Irma Eckler, déportée de prison en forteresse, de camp en clinique d’euthanasie, fera partie du
premier contingent des gazées de Ravensbrück. Leur petite Irene, sans accent et sans espoir, subira les pires
sévices lors de la nuit de cristal. Miraculée de l’Histoire, elle traversera la Seconde Guerre mondiale grâce à
une improbable conjuration des justes, lancée dans une quête du père trop tôt disparu, part à la poursuite de
ces deux amants magnifiques. Pour comprendre comment la politique rattrape toujours ceux qui croyaient
pouvoir lui échapper. Pour nier la cendre et raviver la braise. Pour raconter l’irracontable – jusqu’au dernier
seuil, celui où les mésanges chantent encore tandis que des femmes nues entrent dans la mort.

Celui qui disait non se demande ce qui reste quand on a tout perdu. Le formule-t-il ainsi? Agenouillé derrière
un rocher, l’épaule collée contre la pierre, son arme appuyée sur le bras, il fixe le rayon de soleil qui vient de
transpercer la couverture nuageuse. Le serpent jaune effleure un buisson, promène sa lumière entre les baies
rouges de l’arbuste qu’il semble fouiller.

On aurait presque envie de tendre la main pour l’attraper, pour palper cette promesse de chaleur et de réconfort, mais il sait que ce serait la mort certaine. Les partisans sont à quelques centaines de mètres, dissimulés derrière d’autres éboulis. Un coup de feu éclate à sa droite. En face, ils ripostent. Il se serre un peu plus contre son rocher. Quelque part, une balle ricoche et détache quelques éclats de calcaire d’un bloc tout près de lui. Le souffle l’a fait sursauter.

Sa mémoire est aussi érodée que le lit de la rivière en contrebas. L’odeur de poudre lui chatouille les narines. Il se dit je suis vivant pourtant mais combien d’heures encore, combien de secondes avant que je ressemble à ce caillou, les ronces l’enlacent, et qui m’embrassera, moi, qui me fermera les yeux, qui dira mon nom à mes filles, qui leur racontera l’odeur de la peau d’Irma le jour de ses vingt-trois ans sur la plage de Blankenese, qui se souviendra ?

Adeline Baldacchino mène une double vie de poète et de magistrat. En plus de nombreux recueils de poésie, elle a notamment publié
en 2013 une biographie primée et très remarquée de l’écrivain, journaliste et résistant Max-Pol Fouchet et en 2015 un texte d’analyse critique sur l’ENA.
Celui qui disait non est son premier roman

Actualité | Culture | Economie/Emploi | Gastronomie | Santé | Coin lecture | Cinéma | Monsieur DVD | Nouveautés BD | FLASH INFO | Vos droits | GALERIE EMOTIONS



Coin lecture

L'INVITATION


Michael Jackson – La Totale....

La femme qui sauva 2500 enfants juifs

TOUTES BLESSENT, LA DERNIÈRE TUE (COLLECTOR)

LA LUMIERE EST A MOI

Incroyables merveilles technologiques

La dernière fois que j'ai rencontré Dieu