www.lyonperspectives.com
http://www.infotrafic.grandlyon.com



NOTRE SELECTION
CINEMA

Tom Cruise fidèle à lui-même......attachez vos ceintures !

Une interprétation magistrale !





sélection Maurice FUSIER

Monsieur DVD - 12/08/2018

MARIE - MADELEINE

DANS LA BRUME

12/08/2018

​PIERRE LAPIN

12/08/2018

BARBIE ET LA MAGIE DES DAUPHINS

05/08/2018

LES MOJICONS volume 2

05/08/2018

SPIRIT 1 et 2 13 épisodes

05/08/2018

GANGSTA

28/07/2018

Les routes de l'esclavage

20/07/2018

Inscription à la newsletter



Actualité

73ÈME ANNIVERSAIRE D’HIROSHIMA ET NAGASAKI

L’HEURE DU DÉSARMEMENT NUCLÉAIRE A SONNÉ



 
Il y a 73 ans le 6 aout 1945, les USA larguaient une bombe atomique sur Hiroshima et le 9 sur Nagasaki causant en quelques instants des centaines de milliers de morts.
Depuis cette date les luttes n’ont cessé de se développer contre l’arme atomique, arme d’épouvante qui est illégale au regard du droit international.
Le Traité d’interdiction des armes nucléaires adopté à l’Onu par 122 Etats le 7 juillet est venu parachever ces mobilisations. C’est une grande victoire à mettre au crédit de la mobilisation des opinions publiques qui a par ailleurs été marqué par l’attribution du Prix Nobel de la paix 2017 à la campagne internationale  pour l’abolition de l’arme nucléaire (ICAN).

Le sondage effectué eu juin 2018 par l’IFOP à la demande conjointe du Mouvement de la Paix , du journal La Croix et du Mensuel Planète Paix révèle que «  76% des Français sont favorables à ce que la France s’engage dans un processus international d’élimination totale et contrôlée des armes atomiques, tel que prévu par l’ONU » et que « 67 % des français estiment que la France doit maintenant s’engager dans ce processus, c’est-à-dire signer et ratifier ce Traité d’interdiction des armes nucléaires ».

La délégation de 9 personnes, (conduite par Christine Rosenberg membre du Conseil National et responsable du Comité de Toulouse) qui représentera le Mouvement de la Paix à Hiroshima puis Nagasaki du 4 au 9 Août à la conférence internationale contre les bombes A et H exprimera ce point de vue porté par les 2/3 de la population française.

Pour le Mouvement de la Paix, « les résultats de ce sondage confortent la dynamique du mouvement de fond en faveur de l’élimination des armes nucléaires qui s’exprime à travers la constitution d’un vaste rassemblement international pour l’élimination de ces armes, illégales au regard du droit international, dangereuses car menaçant l’existence même de l’humanité, inefficaces et inutiles militairement pour assurer la sécurité de notre peuple, coûteuses financièrement et moralement inadmissibles. »

Ce vaste rassemblement international est constitué par les 3/4 des Etats du monde dont le Vatican, l’ONU, la Croix-Rouge internationale, la quasi-totalité des organisations syndicales, d’innombrables réseaux d’O.N.G., le réseau des maires pour la paix, le réseau des parlementaires pour la paix, le réseau des médecins pour la prévention des guerres nucléaires (Prix Nobel de la paix), le réseau international pour l’abolition des armes nucléaires – ICAN.

Pour le Mouvement de la Paix il est incompréhensible que le gouvernement à travers la nouvelle Loi de programme militaire, engage la France dans un programme de renouvellement de l’ensemble de l’arsenal atomique français, en contradiction complète avec le traité d’interdiction des armes nucléaires qui confirme l’illégalité de la possession, la fabrication et la menace d’utilisation de l’arme atomique.
La délégation présente à Hiroshima montrera, à travers ses interventions, comment va se développer en France, dans les mois prochains, les luttes pour le désarmement nucléaire et pour une autre politique internationale de la France en faveur de la paix, en particulier :
  • Les 6 et 9 aout par des activités publiques dans de nombreuses villes et communes en France autour de la commémoration des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki.
  • En septembre dans le cadre de la Journée internationale de la Paix du 21 septembre et lors des Marches pour la Paix organisées dans toute la France le samedi 22 septembre 2018 en liaison avec le collectif national « En Marche pour la Paix » fort de 153 organisations.
  • Le dimanche 14 octobre 2018, devant des lieux symboliques de l’arme nucléaire (« les lieux du crime ») à travers 9 rassemblements pour la ratification du traité d’interdiction des armes nucléaires.
 

Actualité | Culture | Economie/Emploi | Gastronomie | Santé | Coin lecture | Cinéma | Monsieur DVD | Nouveautés BD | FLASH INFO | Vos droits | GALERIE EMOTIONS



Coin lecture

Le soldat inconnu vivant, 1918 - 1942

L'Abattoir de verre

LA SYMPHONIE DU HASARD - LIVRE 3

Rien de ce qui est humain n'est honteux

Comme un seul homme, le combat fut âpre !

Les hommes sont-ils obsolètes ?

ALAN VEGA Conversation avec un indien

MATERNITE

Dos au mur

J'ai perdu Albert