www.lyonperspectives.com

http://www.infotrafic.grandlyon.com



NOTRE SELECTION
CINEMA






Un film plein de tendresse et d'émotion
Un Gérard Depardieu Bouleversant...

sélection:
maurice.fusier@orange.fr

Monsieur DVD - 15/10/2019

ROXANE

L’ALIENISTE

15/10/2019

THE GOOD FIGHT

15/10/2019

MA

08/10/2019

ROCKETMAN : La vie hors du commun d’Elton John

08/10/2019

COLD BLOOD LEGACY LA MÉMOIRE DU SANG

22/09/2019

LES CREVETTES PAILLETÉES

22/09/2019

THE DEAD DON'T DIE

22/09/2019

Inscription à la newsletter


Economie/Emploi

​La Région Auvergne-Rhône-Alpes investit à hauteur de 35 000 euros pour la suppression d’un passage à niveau dangereux

à Balan dans l’Ain Dans le cadre de son Pacte pour la sécurisation des passages à niveau,



 la Région a décidé d’intervenir dans l’Ain sur le passage à niveau n°19 à Balan. Le passage à niveau de Balan est situé sur l’axe Lyon/Ambérieu. Il est inscrit au Programme national de Sécurisation. Sa suppression est donc jugée prioritaire. Il circule 220 trains par jour sur cette voie ferrée. 3 000 véhicules le franchissent chaque jour dont une majorité de poids lourds. Une dizaine de bus scolaires l’empruntent et c’est l’unique accès pour tous les gros convois militaires du camp de La Valbonne.

Des études préliminaires pour supprimer le passage à niveau de Balan ont déjà été réalisées dans les années 2000. Il est prévu de créer un passage routier sous la voie ferrée, sous la maîtrise d’ouvrage du Département, en lien avec SNCF Réseau. Dans un premier temps, la Région, SNCF Réseau, le Conseil départemental de l’Ain et la Communauté de Communes de la Cotière à Montluel engagent une étude technique préliminaire qui s’élève à 140 000 euros subventionnée à hauteur de 35 000 euros par la Région. Cette décision a été prise lors de la Commission Permanente du Conseil régional le 28 juin dernier.

La Région octroie ainsi 27 500 euros au Département de l’Ain pour les études relatives au périmètre routier et 7 500 euros à SNCF Réseau pour les études du périmètre ferroviaire. Il est prévu de mener les études entre mi-2019 et 2021. Le coût total de l’opération (études et construction du passage inférieur) est estimé à 4,5 millions d’euros.

Les travaux sont prévus en 2022-2023. « A la Région, notre priorité est la sécurité des habitants d’Auvergne-RhôneAlpes. Il n’est plus possible, à notre époque, d’être confronté à des accidents dramatiques sur nos passages à niveau. C’est pourquoi nous avons lancé en octobre 2018 un Pacte en faveur de la sécurisation des passages à niveau doté de 50 millions d’euros. Celui-ci vise à supprimer ou aménager les passages à niveau les plus accidentogènes et ceux qui présentent des difficultés de franchissement. Avec Alexandre NANCHI, Conseiller régional de l’Ain, nous avons donc naturellement choisi d’investir sur le passage à niveau de Balan.», déclare Martine GUIBERT, Vice-présidente de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.


Actualité | Culture | Economie/Emploi | Gastronomie | Santé | Coin lecture | Cinéma | Monsieur DVD | Nouveautés BD | FLASH INFO | Vos droits | GALERIE EMOTIONS



Coin lecture

LES TESTAMENTS

La fabrique des salaud

​LA FRANCE TU L'AIMES OU TU LA FERMES ?

FEMMES D'EXCEPTION ( parution le 8 octobre 2019)

LE SUSPENDU DE CONAKRY

Bienvenue au Paradis

Sciences. Bâtir de nouveaux mondes

UN PUR

ON NE MEURT PAS D'AMOUR

Itinéraire vers un changement de vie











LYON PEOPLE septembre 2019
BATHLOGUE OL