http://www.infotrafic.grandlyon.com

Prévisions météo gratuites à 7 jours pour lyon.



NOTRE SELECTION
CINEMA


Dôle, burlesque, entre la réalité et fiction





Une histoire bouleversante d'amitié, de révolte.....d'amour !



Inscription à la newsletter
Coin lecture

Une édition prestigieuse

Albert Camus, José Munõz
L'ÉTRANGER
le chef-d'œuvre d'Albert Camus
accompagné des dessins de José Muñoz

Futuropolis - Gallimard



Une édition prestigieuse
Une édition prestigieuse pour un immense roman ! Paru il y a 70 ans, L'Étranger a établi d'emblée Albert Camus comme un immense écrivain. En 1957, il obtiendra le Prix Nobel de littérature pour l'ensemble de son oeuvre. En 1999, L'Étranger sera élu meilleur livre du XXe siècle ! C'est dans sa propre lecture de ce roman que nous convie José Muñoz. Ses dessins, incisifs et subtils, participent de l'émotion de l'écriture et nous entraînent dans les méandres de cet étranger...

Sur une plage d'Alger, l'étranger Meursault a tué un homme. Un arabe. À cause du soleil, dira-t-il, parce qu'il faisait chaud. On n'en tirera rien d'autre. Rien ne le fera plus réagir. Comme si, sur cette plage, il avait soudain eu la conscience de n'être sur la terre qu'en sursis, sans auncun espoir de salut... Quand José Muñoz rencontre Albert Camus... Le roman dans son texte intégral accompagné de plus de 50 illustrations.


ALBUMS 144 pages, ill. - 22,00 €


Actualité | Culture | Economie/Emploi | Gastronomie | Santé | Coin lecture | Cinéma | Expositions | Monsieur DVD | Nouveautés BD | FLASH INFO | Vos droits | Consommation



Coin lecture

L' autobiographie événement en librairie

Laëtitia ou la fin des hommes

UN PORTRAIT MAGNIFIQUE QUI VA BIEN AU-DELÀ DU MYTHE

Un roman intense et plein d'espoir sur la dignité des femmes.

Le premier tome de la trilogie un espoir d'automne après "un travail minutieux",

Un paradis fiscal pour des parlementaires fantômes

La Très Bouleversante Confession de l'homme qui a abattu le plus grand fils de pute

Muriel FERRARI a l'automne de sa vie !

La guerre civile était inévitable.