http://www.infotrafic.grandlyon.com



NOTRE SELECTION
CINEMA


Christopher Nolan signe un film immense avec "Dunkerque"..




"Baby Driver" s'impose sans peine comme l'un des films les plus aboutis de l'année.




Inscription à la newsletter

Actualité

UNE NOUVELLE OFFRE de MEDECINE NUCLEAIRE AU NORD DE LYON



Ouvert depuis le 19 juin dernier, le nouveau service de médecine nucléaire est issu d’un partenariat entre le groupement de coopération sanitaire « Lyon cancérologie universitaire »(GCS LCU) qui regroupe les activités d’oncologie et d’hématologie pédiatrique et de médecine nucléaire communes aux Hospices Civils de Lyon et au Centre Léon Bérard d’une part et le groupe INOL d’autre part. Cette collaboration public/privée est possible via un Groupement d’intérêt économique (GIE).
Avec ce nouveau service, c’est toute la population du Nord de Lyon qui est ainsi couverte.
Autre intérêt de cette localisation : la proximité des pôles de traitements du cancer et des pathologies cardio-vasculaires très « demandeurs » d’explorations de médecine nucléaire.

En 2007, l'Agence Régionale de l’Hospitalisation - aujourd’hui Agence Régionale de Santé -ayant émis le souhait de voir créé un service d'imagerie de médecine nucléaire sur le pôle Nord de Lyon, avec une ouverture aux collaborations notamment public/privé, l'Infirmerie Protestante et l'INOL se sont unis pour élaborer un projet crédible sur le plan sanitaire et économique, sous la forme d'un Groupement d'Intérêt Economique (GIE) Médecine Nucléaire Lyon Nord.
Ils l'ont présenté au Centre Léon Bérard (CLB) et aux Hospices Civils de Lyon (HCL) qui ont alors décidé de soutenir le projet. L’Infirmerie Protestante a été le promoteur du dossier d’autorisation déposé cette même année.

Sur la base de l'expérience antérieure menée avec le GIE d'IRM Lyon Nord, les HCL et le CLB se sont associés concrètement à ce projet dans le cadre du GCS LCU (voir ci-dessus) pour aboutir à une participation égale entre l'INOL d'une part et le GCS d'autre part, tant sur le plan de l'investissement économique que du fonctionnement médical.
Cette activité a fait l’objet des différentes phases d’autorisation de l’ASN (Autorité de Sûreté Nucléaire) qui contrôle systématiquement la conformité de la construction et du fonctionnement de l’activité.

Actualité | Culture | Economie/Emploi | Gastronomie | Santé | Coin lecture | Cinéma | Expositions | Monsieur DVD | Nouveautés BD | FLASH INFO | Vos droits | Consommation | GALERIE EMOTIONS



Coin lecture

Prix François Billetdoux 2017

Jean-Michel Caradec'h : Qui a tué Lady Di ?

SURVIVRE

Comme une rivière bleue. Paris 1871

Youboox, le deezer de la lecture, lance en exclusivité

De la bombe

Recettes d'amour et de meurtre

Super 8 présente son premier grand roman d'horreur