Culture

Sens Interdits – Festival international de théâtre

Le Festival Sens Interdits a lieu à Lyon et dans la Métropole
du 19 au 29 octobre 2017



Sens Interdits – Festival international de théâtre

Mémoires, identités, résistances... Dans un monde en mouvement, et face à une économie culturelle fragilisée, l’association Sens Interdits garde le cap et est fière d’annoncer la 5e édition de son festival international de théâtre à Lyon et dans la métropole lyonnaise.

Sens Interdits offrira une fois encore un espace de libre expression et de confrontations intellectuelles et esthétiques.
Très divers dans leurs formes, les spectacles nous parleront de tolérance, de démocratie, de liberté d’expression et de conscience. Ils aborderont sans tabou les thèmes universels de l’exode et de l’espoir, de l’errance et de la frontière, de l’accueil et du refus de l’autre, de la violence dont celle exercée contre les femmes, des mémoires bafouées mais aussi des combats vainqueurs et des solidarités réconciliatrices. Des questions qui résonneront en chacun de nous, interrogeant notre rapport à l’autre, au groupe et à la Cité.
 

Pour cette édition, pas moins de 21 spectacles avec des artistes d’Amérique du Sud (Colombie, Bolivie), d’ex-Yougoslavie (Serbie), d’ex-URSS (Lituanie, Russie, Kazakhstan), de Roumanie, du Moyen et Proche Orient (Syrie, Liban, Irak), d’Afrique (Égypte, Cameroun, Rwanda) et d’Europe (Grèce, Suisse, Belgique, France).
Au programme notamment, Oskaras Koršunovas avec Martyr un texte sur l’excès religieux, et La Mission d’Heiner Müller par Matthias Langhoff avec les élèves de l’École d’acteurs de Santa Cruz en Bolivie. Deux grands noms de la mise en scène européenne à découvrir pour l’ouverture et la clôture du festival au Théâtre des Célestins, notre partenaire principal.
Dans le cadre de l’année France-Colombie 2017, Sens Interdits, avec 3 spectacles, donne l’occasion unique de découvrir l’incroyable vitalité théâtrale de ce pays qui vient de faire la paix avec lui-même après 52 ans de guerre civile !

 

Le Festival reste fidèle à sa mission d’accompagnement et soutient deux créations : celle de Tatiana Frolova, accueillie pour la 4ème fois, avec Je n’ai pas encore commencé à vivre, nouvelle oeuvre sur le quotidien si particulier de sa Russie d’Extrême-Orient. Et Titre Provisoire, travail sur la fatalité de l’exil au Moyen-Orient, de Chrystèle Khodr, artiste libanaise invitée en 2013 et Waël Ali, metteur en scène et dramaturge syrien réfugié en France.
Et si Sens interdits est un espace de découvertes et de confrontation des esthétiques, il est aussi un lieu de débats, où l’on vient entendre des paroles libres et libérées. Le Festival enrichit sa programmation par des contributions scientifiques et des témoignages, en invitant des acteurs culturels, des universitaires, des journalistes et des citoyens. Conférences, rencontres, projections et ateliers sont proposés gratuitement.
Et enfin, une nouveauté : L’École éphémère. Ce dispositif, coproduit avec l’ENS de Lyon, propose à une soixantaine d’élèves d’Écoles d’art d’Europe et d’Afrique (CNSAD, ENSATT, École de St-Étienne, Conservatoire de Liège, Écoles d’acteurs de Tunis et de Ouagadougou) de s’immerger dans le théâtre citoyen. Au programme ateliers thématiques et master classes.
 

une édition encore plus riche en propositions
21 spectacles dont 3 en complicité (La Maison de la Danse, Les Ateliers Frappaz, le Théâtre des Asphodèles)
48 représentations, 2 créations, 5 coproductions, 6 premières en France
une vision kaléidoscopique d’un monde en mutation
17 pays, 21 compagnies dont un focus colombien de 3 spectacles
au coeur de l’agglomération dans 13 théâtres et 1 chapiteau place des Célestins, lieu de débats et de rencontres thématiques
 

 

Billetterie en ligne le 30/08 sur le site du Théâtre des Célestins



Actualité | Culture | Economie/Emploi | Gastronomie | Santé | Coin lecture | Cinéma | Expositions | Monsieur DVD | Nouveautés BD | FLASH INFO | Vos droits | Consommation | GALERIE EMOTIONS



Coin lecture

Le Canard enchaîné, les Cent un ans

30 histoires insolites qui ont fait la médecine

Ils vont tuer Robert Kennedy

Le bonheur n’est pas interdit

Deux vies blessées qui n'en font qu'une.

Le procès de l'Amérique

Le portrait fascinant d'une avocate syrienne

MARIE DARRIEUSSECQ