Economie/Emploi

Coup de jeune pour« le fer de lance de l’entreprise »

A l'heure des choix
l'IDRAC de Lyon développe
le permis de réussir



D.de Bénazé, DG Idrac, S.Arcos responsable pédagogique
D.de Bénazé, DG Idrac, S.Arcos responsable pédagogique
Le vendredi 13 mai,Denis de BÉNAZE, directeur général de l'IDRAC de Lyon et Sébastien ARCOS,responsable pédagogique du Bachelor Visé Bac +3, présentaient à la presse un nouveau diplôme pour répondre aux demandes des entreprises et aux nouveaux enjeux de la formation.

La profession de « commercial » est considérée encore par les entreprises comme une fonction peu valorisante. Et pourtant !
En 2011, l’économie nationale souffre d’un déficit en commerciaux indispensables pour valoriser, promouvoir, leurs produits ou leurs services.
Ceux que l’on appelait « le fer de lance de l’entreprise » ont-ils disparu ?
La fonction commerciale a considérablement évolué face à une concurrence de plus en plus féroce. Outre des qualités humaines, de contact indispensable, la compétence va de pair.Bien connaître son produit, ses applications est fondamental face à l’évolution des marchés, d’où de nouveaux enjeux pour la formation.
Forte de sa vocation depuis 50 ans l’IDRAC cible la réussite personnelle et professionnelle, et se lance un nouveau défi.

Dès la rentrée 2011, pour répondre à la demande des entreprises le : Bachelor Visé Bac+3,ce nouveau cursus, parfaitement adapté aux besoins des entreprises et sans égal sur Lyon, sera proposé aux étudiants dès la rentrée 2011, offrant de solides fondamentaux en marketing, management et gestion sociale, en présentant une forte dimension internationale avec des cours en anglais et des stages à l’étranger pour tous les étudiants qui le souhaitent.

Offrir la même chance à chacun :

L’IDRAC de Lyon prend en compte les difficultés financières de l’étudiant et/ou de ses parents (chômage, séparation, décès, etc..) et en complément des aides financières, octroie des facilités pour le règlement des frais de scolarité.
Les étudiants qui partent à l’étranger dans le cadre d’un accord Erasmus, pourront percevoir l’allocation correspondante. Toujours dans l’optique de l’égalité des chances, l’association « ODYSSEE » créée en 2010 à l’initiative d’étudiants, permet à des jeunes issus de milieux défavorisés, scolarisés en lycées de zone d’éducation prioritaire de bénéficier d’une scolarité sans frais.

L’important est de bien réfléchir dans le choix d’une formation, de se projeter dans l’avenir en tenant compte de la demande du marché pour ne pas rester sur le bord de la route.
Motivations, ambition, ouverture intellectuelle, travail ne sont pas de vains mots.

Christiane Réal


Actualité | Culture | Economie/Emploi | Gastronomie | Santé | Coin lecture | Cinéma | Expositions | Monsieur DVD | Nouveautés BD | FLASH INFO | Vos droits | Consommation | GALERIE EMOTIONS



Coin lecture

Le Canard enchaîné, les Cent un ans

30 histoires insolites qui ont fait la médecine

Ils vont tuer Robert Kennedy

Le bonheur n’est pas interdit

Deux vies blessées qui n'en font qu'une.

Le procès de l'Amérique

Le portrait fascinant d'une avocate syrienne

MARIE DARRIEUSSECQ