http://www.infotrafic.grandlyon.com



NOTRE SELECTION
CINEMA


Christopher Nolan signe un film immense avec "Dunkerque"..




"Baby Driver" s'impose sans peine comme l'un des films les plus aboutis de l'année.




Inscription à la newsletter

Santé

APICIL : Le geste qui sauve

Le Groupe APICIL fait décoller la prévention santé
dans les aéroports lyonnais



APICIL : Le geste qui sauve
Acteur majeur de la protection sociale en France et soucieux de conforter son image
d’expert de la prévention santé, le Groupe Apicil s’est associé à JC Decaux Airport et à l’aéroport Lyon-Saint Exupéry,pour décliner, à partir du 1er juin 2011, une opération de communication originale et forte de sens,centrée sur l’installation de défibrillateurs cardiaques dans les terminaux de l’aéroport lyonnais.

Depuis le 1er juin, les passagers des aéroports lyonnais ont à leur disposition des
défibrillateurs cardiaques. Six appareils sont installés dans les terminaux de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry, dans les zones arrivées et départs, et un autre a été placé dans l’enceinte de l’aéroport d’affaires Lyon-Bron.
Une initiative originale, fruit de l’association du Groupe APICIL, spécialiste de la protection sociale, et de JC Decaux Airport, régie publicitaire officielle des espaces sur l’aéroport lyonnais, organisateur de cette campagne de communication et d’opérations exceptionnelles sur les deux sites aéroportuaires.

AUGMENTER LES CHANCES DE SURVIE DES VICTIMES DE 90 %

Fait divers dramatique, l’accident cardiaque est plus mal géré en France que dans
d’autres pays,comme les Etats-Unis notamment, où dans plus de 30 % des cas on parvient à sauver la victime, alors qu’en France seulement 2 à 3 % des personnes concernées survivent après un tel accident. « Plus l’intervention est rapide après l’accident et plus les chances de survie sont importantes. L’absence de défibrillateurs dans les lieux publics est donc une des principales raisons du très faible taux de survie constaté dans notre pays », explique Nathalie Gateau, Directrice de la communication du Groupe
APICIL, pour présenter l’engagement du groupe sur ce sujet.

Selon une étude menée par la Société Française de Cardiologie, l’administration
d’un choc électrique dès la première minute suivant l’accident, augmenterait en effet les chances de survie des victimes de 90 %. Chaque année, en France, 30 000 personnes décèdent des suites d’une crise cardiaque et chaque minute qui passe diminue de 10 % les chances de survie de la victime.

« AVEC APICIL, LE GESTE QUI SAUVE »

Le Groupe Apicil, JC Decaux Airport et Aéroports de Lyon ont donc décidé de s’unir
pour lancer une opération pérenne. Apicil assure le financement de l’opération en utilisant les défibrillateurs pour mener une campagne de communication ciblée. L’accent est mis sur son action dans le domaine de la prévention. Pour cela, le groupe lyonnais a choisi de faire passer un message direct : « Avec APICIL, le geste qui sauve. » Ce slogan s’affiche sur la face de chaque défibrillateur, près de la brève notice d’utilisation de l’appareil.« Nous n’avons pas répondu favorablement à la sollicitation de JC Decaux Airport par hasard, assure Nathalie Gateau. Nous l’avons fait, parce que les aéroports sont des lieux où les accidents cardiaques sont fréquents; peut-être en raison du stress lié au voyage. Nous souhaitons, par ailleurs, réaffirmer notre vocation d’acteur de la prévention. »

www.apicil.com

Communiqué

Actualité | Culture | Economie/Emploi | Gastronomie | Santé | Coin lecture | Cinéma | Expositions | Monsieur DVD | Nouveautés BD | FLASH INFO | Vos droits | Consommation | GALERIE EMOTIONS



Coin lecture

Prix François Billetdoux 2017

Jean-Michel Caradec'h : Qui a tué Lady Di ?

SURVIVRE

Comme une rivière bleue. Paris 1871

Youboox, le deezer de la lecture, lance en exclusivité

De la bombe

Recettes d'amour et de meurtre

Super 8 présente son premier grand roman d'horreur